Gefunden 40 Ergebnisse für: Jai

  • L`an six cent de la vie de Noé, le second mois, le dix-septième jour du mois, en ce jour-là toutes les sources du grand abîme jaillirent, et les écluses des cieux s`ouvrirent. (Genèse 7, 11)

  • (6:20) Quiconque en touchera la chair sera sanctifié. S`il en rejaillit du sang sur un vêtement, la place sur laquelle il aura rejailli sera lavée dans un lieu saint. (Lévitique 6, 27)

  • Jaïr, fils de Manassé, se mit en marche, prit les bourgs, et les appela bourgs de Jaïr. (Nombres 32, 41)

  • Jaïr, fils de Manassé, prit toute la contrée d`Argob jusqu`à la frontière des Gueschuriens et des Maacathiens, et il donna son nom aux bourgs de Basan, appelés encore aujourd`hui bourgs de Jaïr. (Deutéronome 3, 14)

  • Car l`Éternel, ton Dieu, va te faire entrer dans un bon pays, pays de cours d`eau, de sources et de lacs, qui jaillissent dans les vallées et dans les montagnes; (Deutéronome 8, 7)

  • qui t`a fait marcher dans ce grand et affreux désert, où il y a des serpents brûlants et des scorpions, dans des lieux arides et sans eau, et qui a fait jaillir pour toi de l`eau du rocher le plus dur, (Deutéronome 8, 15)

  • Ils eurent pour territoire, à partir de Mahanaïm, tout Basan, tout le royaume d`Og, roi de Basan, et tous les bourgs de Jaïr en Basan, soixante villes. (Josué 13, 30)

  • Après lui, se leva Jaïr, le Galaadite, qui fut juge en Israël pendant vingt-deux ans. (Juges 10, 3)

  • Il avait trente fils, qui montaient sur trente ânons, et qui possédaient trente villes, appelées encore aujourd`hui bourgs de Jaïr, et situées dans le pays de Galaad. (Juges 10, 4)

  • Et Jaïr mourut, et fut enterré à Kamon. (Juges 10, 5)

  • et Ira de Jaïr était ministre d`état de David. (2 Samuel 20, 26)

  • Il s`élevait de la fumée dans ses narines, Et un feu dévorant sortait de sa bouche: Il en jaillissait des charbons embrasés. (2 Samuel 22, 9)


“Se quisermos colher é necessário não só semear, mas espalhar as sementes num bom campo. Quando as sementes se tornarem plantas, devemos cuidá-las para que as novas plantas não sejam sufocadas pelas ervas daninhas.” São Padre Pio de Pietrelcina