Found 100 Results for: Chanaan

  • Noé avait donc trois fils qui sortirent de l'arche, Sem, Cham et Japheth. Or Cham est le père de Chanaan. (Genèse 9, 18)

  • Cham, père de Chanaan, voyant que ce que la pudeur obligeait de cacher en son père était découvert, sortit dehors et le vint dire à ses frères. (Genèse 9, 22)

  • Fils de Cham: Chus, Mesraïm, Phuth et Chanaan. (Genèse 10, 6)

  • Chanaan engendra Sidon, qui fut son fils aîné, l'Héthéen, (Genèse 10, 15)

  • Les limites de Chanaan furent depuis Sidon, en venant à Gérara, jusqu'à Gaza, et du côté de Sodome, de Gomorrhe, d'Adama, et de Séboïm, jusqu'à Lésa. (Genèse 10, 19)

  • Tharé ayant donc pris Abram son fils, Lot son petit-fils, fils d'Aran, et Saraï sa belle-fille, femme d'Abram son fils, les fit sortir d'Ur en Chaldée, pour aller avec lui dans le pays de Chanaan; et étant venus jusques à Haran, ils y habitèrent. (Genèse 11, 31)

  • Il prit avec lui Saraï sa femme, et Lot, fils de son frère, tout le bien qu'ils possédaient, avec toutes les personnes dont ils avaient augmenté leur famille à Haran, et ils sortirent pour aller dans le pays de Chanaan. Lorsqu'ils y furent arrivés, (Genèse 12, 5)

  • Abram demeura dans la terre de Chanaan, et Lot dans les villes aux environs du Jourdain; et il habita dans Sodome. (Genèse 13, 12)

  • Saraï prit sa servante Agar, qui était Egyptienne, et la donna pour femme à son mari, dix ans après qu'ils eurent commencé à demeurer au pays de Chanaan. (Genèse 16, 3)

  • Je vous donnerai, à vous et à votre race, la terre où vous demeurez maintenant comme étranger; tout le pays de Chanaan, comme une possession perpétuelle; et Je serai le Dieu de vos descendants. (Genèse 17, 8)

  • Mourut dans la ville d'Arbée, qui est la même qu'Hébron, au pays de Chanaan. Abraham la pleura, et en fit le deuil. (Genèse 23, 2)

  • Abraham enterra donc sa femme Sara dans la caverne double du champ qui regarde Mambré, où est la ville d'Hébron, au pays de Chanaan. (Genèse 23, 19)


“O Santo Rosário é a arma daqueles que querem vencer todas as batalhas.” São Padre Pio de Pietrelcina