Fundar 78 Resultados para: appel

  • Puis l'Egypte à son tour connut la faim et le peuple fit appel au Pharaon pour avoir du pain. Le Pharaon dit à toute l'Egypte: "Allez trouver Joseph, et faites ce qu'il vous dira." (Genèse 41, 55)

  • Moïse fit donc appel à Besaléel et à Oholiab, à tous les hommes intelligents à qui Yahvé avait donné quelque talent, à tous ceux qui de bon coeur voulaient s'appliquer à cette oeuvre pour bien l'exécuter. (Exode 36, 2)

  • Nous avons alors crié vers Yahvé et il a entendu notre appel: il a envoyé un ange qui nous a fait sortir d'Egypte. Maintenant nous sommes à Qadesh, l'oasis à la frontière de ton pays. (Nombres 20, 16)

  • Les Philistins firent alors appel aux prêtres et aux devins: "Que ferons-nous de l'Arche de Yahvé, dirent-ils, dites-nous comment nous devons la renvoyer à sa place." (1 Samuel 6, 2)

  • Samuel ajouta: "Que tout Israël se rassemble à Mispa: là je ferai pour vous un appel à Yahvé." (1 Samuel 7, 5)

  • Alors il se trouva un homme de rien, un nommé Chéba fils de Bikri, de la tribu de Benjamin. Il sonna du cor et fit cet appel: "Nous n'avons pas de part avec David, nous n'avons rien à attendre du fils de Jessé. Israël, retourne à tes tentes!" (2 Samuel 20, 1)

  • Yahvé entendit l'appel d'Elie et le souffle de l'enfant lui revint: il était vivant! (1 Rois 17, 22)

  • Une des femmes des frères prophètes fit appel à Elisée: "Ton serviteur, mon mari, est mort, dit-elle, et tu sais que ton serviteur craignait Yahvé. Or un homme à qui nous devions de l'argent est venu prendre mes deux fils pour en faire ses esclaves." (2 Rois 4, 1)

  • Le roi Aza fit alors appel à tous les Judéens et l'on emporta les pierres et le bois avec lesquels Bacha fortifiait Rama; on les prit pour fortifier Géba et Mispa. (2 Chroniques 16, 6)

  • De son côté, Nabukodonozor, roi des Assyriens, avait fait appel à tous les habitants de la Perse, des régions de l'occident, de la Cilicie, de Damas, du Liban, de l'Anti-Liban et de la côte, (Judith 1, 7)

  • Mais les habitants de toute la terre se moquaient bien de l'appel de Nabukodonozor, roi des Assyriens; ils refusèrent de se rassembler autour de lui pour le combat car ils ne le craignaient pas: pour eux ce n'était qu'un homme. Ils renvoyèrent donc ses messagers les mains vides et humiliés. (Judith 1, 11)

  • Attentif à leur détresse, le Seigneur écouta leur appel. Dans toute la Judée et à Jérusalem, devant le Temple du Seigneur tout-puissant, le peuple jeûnait à longueur de journée. (Judith 4, 13)


O maldito “eu” o mantém apegado à Terra e o impede de voar para Jesus. São Padre Pio de Pietrelcina