1. Souviens-toi de ton Créateur pendant les jours de ta jeunesse, avant que vienne le temps de l'affliction, et que s'approchent les années dont tu diras: Elles ne me plaisent pas;

2. avant que s'obscurcissent le soleil, la lumière, la lune et les étoiles, et que les nuages reviennent après la pluie;

3. lorsque les gardiens de la maison commenceront à trembler, que les hommes forts chancelleront, que celles qui moulent seront oisives et en petit nombre, et que ceux qui regardent par les ouvertures seront dans les ténèbres;

4. quand on fermera les portes sur la rue, quand la voix de celle qui moud sera faible, et qu'on se lèvera au chant de l'oiseau, et que les filles de l'harmonie deviendront sourdes.

5. On redoutera aussi les lieux élevés, et l'on aura des terreurs en chemin. L'amandier fleurira, la sauterelle s'engraissera, et la câpre n'aura plus d'effet; car l'homme s'en ira dans la maison de son éternité, et on parcourra les rues en pleurant.

6. Avant que la chaîne d'argent soit rompue, que la bandelette d'or se retire, que la cruche se brise sur la fontaine, et que la roue se casse sur la citerne,

7. et que la poussière retourne à la terre d'où elle a été tirée, et que l'esprit retourne à Dieu qui l'a donné.

8. Vanité des vanités, dit l'Ecclésiaste, et tout est vanité.

9. L'Ecclésiaste, étant très sage, enseigna le peuplee, et raconta ce qu'il avait fait; et après un mûr examen il composa de nombreuses paraboles.

10. Il rechercha des paroles utiles, et il écrivit des discours pleins de droiture et de vérité.

11. Les paroles des sages sont comme des aiguillons, et comme des clous enfoncés profondément, que le pasteur unique a donnés par le conseil des maîtres.

12. Ne recherche rien de plus, mon fils. Il n'y a point de fin à multiplier les livres, et la fréquente méditation est une fatigue pour le corps.

13. Ecoutons tous ensemble la fin de ce discours: Crains Dieu et observe Ses commandements; car c'est là tout l'homme.

14. Et Dieu amènera en jugement tout ce qui se fait, au sujet de toute faute, soit le bien soit le mal.





“Se você não entrega seu coração a Deus, o que lhe entrega?” “Você deve seguir outra estrada. Tire de seu coração todas as paixões deste mundo, humilhe-se na poeira e reze! Dessa forma, certamente você encontrará Deus, que lhe dará paz e serenidade nesta vida e a eterna beatitude na próxima.” São Padre Pio de Pietrelcina