Löydetty 1009 Tulokset: fit

  • Et Dieu fit l`étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de l`étendue d`avec les eaux qui sont au-dessus de l`étendue. Et cela fut ainsi. (Genèse 1, 7)

  • Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit aussi les étoiles. (Genèse 1, 16)

  • Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon. (Genèse 1, 25)

  • Lorsque l`Éternel Dieu fit une terre et des cieux, aucun arbuste des champs n`était encore sur la terre, et aucune herbe des champs ne germait encore: car l`Éternel Dieu n`avait pas fait pleuvoir sur la terre, et il n`y avait point d`homme pour cultiver le sol. (Genèse 2, 5)

  • L`Éternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l`arbre de la vie au milieu du jardin, et l`arbre de la connaissance du bien et du mal. (Genèse 2, 9)

  • L`Éternel Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les fit venir vers l`homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant portât le nom que lui donnerait l`homme. (Genèse 2, 19)

  • Alors l`Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l`homme, qui s`endormit; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. (Genèse 2, 21)

  • L`Éternel Dieu fit à Adam et à sa femme des habits de peau, et il les en revêtit. (Genèse 3, 21)

  • Au bout de quelque temps, Caïn fit à l`Éternel une offrande des fruits de la terre; (Genèse 4, 3)

  • et Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. L`Éternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande; (Genèse 4, 4)

  • Voici le livre de la postérité d`Adam. Lorsque Dieu créa l`homme, il le fit à la ressemblance de Dieu. (Genèse 5, 1)

  • C`est ce que fit Noé: il exécuta tout ce que Dieu lui avait ordonné. (Genèse 6, 22)


“As almas não são oferecidas como dom; compram-se. Vós ignorais quanto custaram a Jesus. É sempre com a mesma moeda que é preciso pagá-las”. São Padre Pio de Pietrelcina