Löydetty 90 Tulokset: Venez

  • Venez donc, tuons-le et jetons-le dans une des citernes, et nous dirons qu'une bête féroce l'a dévoré ; nous verrons ce qui en sera de ses son­ges ! " (Genèse 37, 20)

  • En voyant ses frères, Joseph les reconnut, mais il feignit d'être un étranger pour eux, et leur parla avec rudesse, en disant : " D'où venez-vous? " Ils répondirent : " Du pays de Chanaan, pour acheter des vivres. " (Genèse 42, 7)

  • Tu es autorisé à leur dire : Faites ceci : prenez dans le pays d'Égypte des chariots pour vos enfants et pour vos femmes ; amenez votre père et venez. (Genèse 45, 19)

  • tout son pays jusqu'à l'Arnon. C'est pourquoi les poètes disent: Venez à Hésebon! Que la ville de Séhon soit rebâtie et fortifiée! (Nombres 21, 27)

  • Il dirent à Josué: «Nous sommes tesserviteurs.» Josué leur dit: «Quiêtes-vous et d'où venez-vous?» (Josué 9, 8)

  • «Montez vers moi et venez à mon aide, afin quenous frappions Gabaon, car elle a fait la paix avec Josuéet avec les enfants d'Israël.» (Josué 10, 4)

  • Et le buisson d'épines dit aux arbres : Si vraimentvous voulez m'oindre pour votre roi, venez, confiez-vous àmon ombrage ; sinon, qu'un feu sorte du buisson d'épineset dévore les cèdes du Liban ! (Juges 9, 15)

  • Jephté dit aux anciens de Galaad : "Ne m'avez-vous pashaï et chassé de la maison de mon père?pourquoi venez-vous à moi, maintenant que vousétés dans la détresse?" (Juges 11, 7)

  • Autrefois, en Israël, on disait, en allant consulter Dieu: « Venez et allons au voyant. » Car celui qu'on appelle aujourd'hui prophète s'appelait autrefois voyant. (1 Samuel 9, 9)

  • Et Samuel dit au peuple: « Venez et allons à Galgala, pour y renouveler la royauté. » (1 Samuel 11, 14)

  • Il répondit: « Pour la paix! Je viens pour offrir un sacrifice à Yahweh. Sanctifiez-vous et venez avec moi au sacrifice. » Et il sanctifia Isaï et ses fils et les invita au sacrifice. (1 Samuel 16, 5)

  • Si nous prenons le parti d'entrer dans la ville, la famine est dans la ville, et nous y mourrons; si nous restons ici, nous mourrons également. Venez donc et jetons-nous dans le camp des Syriens; s'ils nous laissent la vie, nous vivrons, et s'ils nous font mourir, nous mourrons. » (2 Rois 7, 4)


“Você deve ter sempre prudência e amor. A prudência tem olhos; o amor tem pernas. O amor, como tem pernas, gostaria de correr a Deus. Mas seu impulso de deslanchar na direção dEle é cego e, algumas vezes, pode tropeçar se não for guiado pela prudência, que tem olhos.” São Padre Pio de Pietrelcina