Löydetty 53 Tulokset: Abimélech

  • Il dit, parlant de Sara sa femme, qu'elle était sa soeur. Abimélech, roi de Gérara, envoya donc chez lui, et fit enlever Sara. (Genèse 20, 2)

  • Mais Dieu, pendant une nuit, apparut en songe à Abimélech, et lui dit: Vous serez puni de mort à cause de la femme que vous avez enlevée, parce qu'elle a un mari. (Genèse 20, 3)

  • Or Abimélech ne l'avait point touché; et il répondit: Seigneur, punirez-Vous de mort l'ignorance d'un peuple innocent? (Genèse 20, 4)

  • Abimélech se leva aussitôt lorsqu'il était encore nuit, et ayant appelé tous ses serviteurs, il leur dit tout ce qu'il avait entendu; et ils furent tous saisis de frayeur. (Genèse 20, 8)

  • Abimélech donna donc à Abraham des brebis, des boeufs, des serviteurs et des servantes; il lui rendit Sara sa femme; (Genèse 20, 14)

  • Abraham pria Dieu ensuite, et Dieu guérit Abimélech, sa femme et ses servantes, et elles enfantèrent; (Genèse 20, 17)

  • Car Dieu avait frappé de stérilité toute la maison d'Abimélech, à cause de Sara femme d'Abraham. (Genèse 20, 18)

  • En ce même temps, Abimélech, accompagné de Phicol, qui commandait son armée, vint dire à Abraham: Dieu est avec vous dans tout ce que vous faites. (Genèse 21, 22)

  • Et il fit ses plaintes à Abimelech, de la violence avec laquelle quelques-uns de ses serviteurs lui avaient enlevé un puits. (Genèse 21, 25)

  • Abimélech lui répondit: Je n'ai point su qui vous a fait cette injustice; vous ne m'en avez point vous-même averti, et jusqu'à ce jour je n'en ai jamais ouï parler. (Genèse 21, 26)

  • Abraham donna donc à Abimélech des brebis et des boeufs, et ils firent alliance ensemble. (Genèse 21, 27)

  • Abimélech lui demanda: Que veulent dire ces sept jeunes brebis que vous avez mises ainsi à part?a (Genèse 21, 29)


“Não queremos aceitar o fato de que o sofrimento é necessário para nossa alma e de que a cruz deve ser o nosso pão cotidiano. Assim como o corpo precisa ser nutrido, também a alma precisa da cruz, dia a dia, para purificá-la e desapegá-la das coisas terrenas. Não queremos entender que Deus não quer e não pode salvar-nos nem santificar-nos sem a cruz. Quanto mais Ele chama uma alma a Si, mais a santifica por meio da cruz.” São Padre Pio de Pietrelcina