Trouvé 54 Résultats pour: Laban

  • Rebecca avait un frère, nommé Laban. Et Laban courut dehors vers l`homme, près de la source. (Genèse 24, 29)

  • L`homme arriva à la maison. Laban fit décharger les chameaux, et il donna de la paille et du fourrage aux chameaux, et de l`eau pour laver les pieds de l`homme et les pieds des gens qui étaient avec lui. (Genèse 24, 32)

  • Puis, il lui servit à manger. Mais il dit: Je ne mangerai point, avant d`avoir dit ce que j`ai à dire. Parle! dit Laban. (Genèse 24, 33)

  • Laban et Bethuel répondirent, et dirent: C`est de l`Éternel que la chose vient; nous ne pouvons te parler ni en mal ni en bien. (Genèse 24, 50)

  • Abraham engendra Isaac. Isaac était âgé de quarante ans, quand il prit pour femme Rebecca, fille de Bethuel, l`Araméen, de Paddan Aram, et soeur de Laban, l`Araméen. (Genèse 25, 20)

  • Maintenant, mon fils, écoute ma voix! Lève-toi, fuis chez Laban, mon frère, à Charan; (Genèse 27, 43)

  • Lève-toi, va à Paddan Aram, à la maison de Bethuel, père de ta mère, et prends-y une femme d`entre les filles de Laban, frère de ta mère. (Genèse 28, 2)

  • Et Isaac fit partir Jacob, qui s`en alla à Paddan Aram, auprès de Laban, fils de Bethuel, l`Araméen, frère de Rebecca, mère de Jacob et d`Ésaü. (Genèse 28, 5)

  • Il leur dit: Connaissez-vous Laban, fils de Nachor? Ils répondirent: Nous le connaissons. (Genèse 29, 5)

  • Lorsque Jacob vit Rachel, fille de Laban, frère de sa mère, et le troupeau de Laban, frère de sa mère, il s`approcha, roula la pierre de dessus l`ouverture du puits, et abreuva le troupeau de Laban, frère de sa mère. (Genèse 29, 10)

  • Dès que Laban eut entendu parler de Jacob, fils de sa soeur, il courut au-devant de lui, il l`embrassa et le baisa, et il le fit venir dans sa maison. Jacob raconta à Laban toutes ces choses. (Genèse 29, 13)

  • Et Laban lui dit: Certainement, tu es mon os et ma chair. Jacob demeura un mois chez Laban. (Genèse 29, 14)


“Tenhamos sempre horror ao pecado mortal e nunca deixemos de caminhar na estrada da santa eternidade.” São Padre Pio de Pietrelcina