Trouvé 1965 Résultats pour: Était

  • Alors il vit en songe une échelle, dont le pied était appuyé sur la terre, et le haut touchait au ciel; et des Anges de Dieu montaient et descendaient le long de l'échelle. (Genèse 28, 12)

  • Il entra dans un champ où il vit un puits, et trois troupeaux de brebis qui se reposaient auprès; car on y menait boire les troupeaux, et l'entrée en était fermée avec une grande pierre. (Genèse 29, 2)

  • C'était la coutume de ne lever la pierre que lorsque tous les troupeaux étaient assemblés; et après qu'ils avaient bu, on la remettait sur l'ouverture du puits. (Genèse 29, 3)

  • Jacob, l'ayant vue, et sachant qu'elle était sa cousine, et que ces troupeaux étaient à Laban son oncle, ôta la pierre qui fermait le puits. (Genèse 29, 10)

  • Et il lui dit qu'il était le frère de son père, et le fils de Rébecca. Rachel courut aussitôt le dire à son père, (Genèse 29, 12)

  • Qui, ayant appris que Jacob fils de sa soeur était venu, courut au-devant de lui, l'embrassa étroitement, et l'ayant baisé plusieurs fois, le mena en sa maison. Lorsqu'il eut su de lui-même le sujet de son voyage, (Genèse 29, 13)

  • Mais Lia avait les yeux chassieux; au lieu que Rachel était belle et très agréable. (Genèse 29, 17)

  • Jacob le servit donc sept ans pour Rachel; et ce temps ne lui paraissait que peu de jours, tant l'affection qu'il avait pour elle était grande. (Genèse 29, 20)

  • Et lui donna, pour la servir, une esclave qui s'appelait Zelpha. Jacob, l'ayant prise pour sa femme, reconnut le matin que c'était Lia; (Genèse 29, 24)

  • Rachel, voyant qu'elle était stérile, porta envie à sa soeur, et elle dit à son mari: Donnez-moi des enfants, ou je mourrai. (Genèse 30, 1)

  • Le même jour, Laban mit à part les chèvres, les brebis, les boucs et les béliers tachetés et de diverses couleurs. Il donna à ses enfants la garde de tout le troupeau qui n'était que d'une couleur, c'est-à-dire qui était ou tout blanc ou tout noir. (Genèse 30, 35)

  • Jacob divisa son troupeau; et ayant mis ces branches dans les canaux, devant les yeux des béliers, ce qui était tout noir était à Laban, et le reste à Jacob; ainsi les troupeaux étaient séparés. (Genèse 30, 40)


“O bem dura eternamente.” São Padre Pio de Pietrelcina