pronađen 53 Rezultati za: Antiochus

  • De ces rois sortit une racine d'iniquité, Antiochus Épiphane, fils du roi Antiochus, qui avait été à Rome comme otage ; et il devint roi en la cent trente-sep-tième année du royaume des Grecs. (1 Maccabées 1, 11)

  • Quand son pouvoir lui parut bien affermi, Antiochus songea à régner sur l'Égypte, afin d'être souverain des deux royaumes. (1 Maccabées 1, 17)

  • Les Syriens prirent les villes fortes du pays d'Égypte, et Antiochus enleva les dépouilles de toute l'Égypte. (1 Maccabées 1, 20)

  • Après avoir battu l'Égypte l'an cent quarante-trois, Antiochus revint sur ses pas et marcha contre Israël. (1 Maccabées 1, 21)

  • Le roi Antiochus publia un édit dans tout son royaume, pour que tous ne fis-sent plus qu'un seul peuple et que chacun abandonnât sa loi particulière. (1 Maccabées 1, 43)

  • Et quiconque n'obéi-rait pas aux ordres du roi Antiochus serait puni de mort. (1 Maccabées 1, 52)

  • Les envoyés d'Antiochus, s'adressant à Mathathias, lui dirent : "Tu es le premier dans cette ville, le plus grand par la considération et l'influence, et entouré de fils et de frères. (1 Maccabées 2, 17)

  • Mathathias répondit et dit à haute voix: "Quand toutes les nations qui font par-tie du royaume d'Antiochus lui obéi-raient, chacune abandonnant le culte de ses pères, et se soumettraient volontiers à ses ordres, (1 Maccabées 2, 19)

  • Quand le roi Antiochus eut appris ces nouvelles, il fut transporté de colère; il donna des ordres et rassembla toutes les troupes de son royaume, une armée très puissante. (1 Maccabées 3, 27)

  • et pour prendre soin de son fils Antiochus jusqu'à son retour. (1 Maccabées 3, 33)

  • Cependant, le roi Antiochus parcourait les hautes provinces. Ayant appris qu'il y avait en Perse, dans l'Elymaïde, une ville célèbre par ses richesses en argent et en or, (1 Maccabées 6, 1)

  • Il lui donna son diadème, sa robe et le sceau royal, le chargeant d'instruire son fils Antiochus et de l'élever pour la royauté. (1 Maccabées 6, 15)


“O temor e a confiança devem dar as mãos e proceder como irmãos. Se nos damos conta de que temos muito temor devemos recorrer à confiança. Se confiamos excessivamente devemos ter um pouco de temor”. São Padre Pio de Pietrelcina