Talált 1492 Eredmények: mer

  • Que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute calomnie, et toute espèce de méchanceté, disparaissent du milieu de vous. (Ephésiens 4, 31)

  • C`est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s`aime lui-même. (Ephésiens 5, 28)

  • C`est pourquoi l`homme quittera son père et sa mère, et s`attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. (Ephésiens 5, 31)

  • Honore ton père et ta mère (c`est le premier commandement avec une promesse), (Ephésiens 6, 2)

  • Afin que vous aussi, vous sachiez ce qui me concerne, ce que je fais, Tychique, le bien-aimé frère et fidèle ministre dans le Seigneur, vous informera de tout. (Ephésiens 6, 21)

  • qui transformera le corps de notre humiliation, en le rendant semblable au corps de sa gloire, par le pouvoir qu`il a de s`assujettir toutes choses. (Philippiens 3, 21)

  • Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l`approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l`objet de vos pensées. (Philippiens 4, 8)

  • Ils ont, à la vérité, une apparence de sagesse, en ce qu`ils indiquent un culte volontaire, de l`humilité, et le mépris du corps, mais ils sont sans aucun mérite et contribuent à la satisfaction de la chair. (Colossiens 2, 23)

  • Et que la paix de Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul corps, règne dans vos coeurs. Et soyez reconnaissants. (Colossiens 3, 15)

  • Je l`envoie avec Onésime, le fidèle et bien-aimé frère, qui est des vôtres. Ils vous informeront de tout ce qui se passe ici. (Colossiens 4, 9)

  • Ainsi, dans mon impatience, j`envoyai m`informer de votre foi, dans la crainte que le tentateur ne vous eût tentés, et que nous n`eussions travaillé en vain. (1 Thessaloniciens 3, 5)

  • Pour ce qui est de l`amour fraternel, vous n`avez pas besoin qu`on vous en écrive; car vous avez vous-mêmes appris de Dieu à vous aimer les uns les autres, (1 Thessaloniciens 4, 9)


“O verdadeiro servo de Deus é aquele que usa a caridade para com seu próximo, que está decidido a fazer a vontade de Deus a todo custo, que vive em profunda humildade e simplicidade”. São Padre Pio de Pietrelcina