Talált 256 Eredmények: filles

  • mais toutes les filles qui n'ont pas connu la couche d'un homme, laissez-les vivre pour vous. (Nombres 31, 18)

  • Ils dirent: «Yahweh a ordonné à mon seigneur de donner par le sort le pays en héritage aux enfants d'Israël; mon seigneur a aussi reçu de Yahweh l'ordre de donner l'héritage de Salphaad, notre frère, à ses filles. (Nombres 36, 2)

  • Voici ce qu'ordonne Yahweh au sujet des filles de Salphaad: elles se marieront à qui elles voudront, pourvu qu'elles se marient dans une famille de la tribu de leur père; (Nombres 36, 6)

  • Comme Yahweh l'avait ordonné à Moïse, ainsi firent les filles de Salphaad. (Nombres 36, 10)

  • Maala, Thersa, Hégla, Melcha et Noa, filles de Salphaad, se marièrent avec des fils de leurs oncles; (Nombres 36, 11)

  • Tu ne contracteras point de mariage avec elles, tu ne donneraspoint tes filles à leurs fils, et tu ne prendras pointleurs filles pour tes fils; (Deutéronome 7, 3)

  • Et vous vous réjouirez en présence de Yahweh,votre Dieu, vous, vos fils et vos filles, vos serviteurs et vosservantes, et le Lévite qui sera dans vos portes, car iln'a reçu ni part ni héritage avec vous. (Deutéronome 12, 12)

  • Tu n'agiras pas ainsi à l'égard de Yahweh, tonDieu; car elles faisaient pour leurs dieux toutes lesabominations que déteste Yahweh, et même elleslivrent au feu leurs fils et leurs filles en l'honneur de leursdieux. (Deutéronome 12, 31)

  • Tes fils et tes filles seront livrés à un autrepeuple; tes yeux le verront et languiront tout le jouraprès eux, et ta main sera impuissante. (Deutéronome 28, 32)

  • Tu engendreras des fils et des filles, et ils ne seront pasà toi, car ils iront en captivité. (Deutéronome 28, 41)

  • Tu mangeras le fruit de tes entrailles, la chair de tes filset de tes filles que Yahweh, ton Dieu, t'aura donnés, tantsera grande l'angoisse et la détresse où teréduira ton ennemi. (Deutéronome 28, 53)

  • Yahweh l'a vu, et il en a été indigné,provoqué par ses fils et ses filles. (Deutéronome 32, 19)


“A cada vitória sobre o pecado corresponde um grau de glória eterna”. São Padre Pio de Pietrelcina