1. Yahvé envoya un grand poisson pour avaler Jonas, et Jonas resta trois jours et trois nuits dans le ventre du grand poisson.

2. Du fond des boyaux du grand poisson, Jonas adressait cette prière à Yahvé son Dieu:

3. "Du fond de ma détresse j'ai lancé un appel à Yahvé: il m'a répondu. Du gouffre des morts j'ai crié au secours et tu as entendu ma voix.

4. Tu m'avais jeté au milieu des mers, seul au milieu du torrent; tes vagues et tes flots déferlaient sur moi.

5. Je disais: "Me voilà chassé loin de toi, plus d'espoir de revoir ton Temple saint!"

6. Les eaux me montaient jusqu'au cou, je me perdais dans les eaux de l'abîme, ma tête se prenait dans les algues.

7. J'étais descendu aux racines des montagnes, au pays dont les verrous pour toujours se ferment; mais tu m'as fait remonter de la fosse, Yahvé mon Dieu.

8. Lorsque mon âme en moi se fondait, je me suis souvenu de Yahvé, ma prière est montée jusqu'à toi, jusqu'à ton saint Temple.

9. Ceux qui servent de vaines idoles ont sacrifié leur propre salut.

10. Mais c'est à toi que vont mes sacrifices, mes chants de louange. mes voeux que j'accomplirai, car Yahvé est celui qui sauve.

11. Alors Yahvé parla au grand poisson, et le poisson vomit Jonas sur la terre sèche.





“Pobres e desafortunadas as almas que se envolvem no turbilhão de preocupações deste mundo. Quanto mais amam o mundo, mais suas paixões crescem, mais queimam de desejos, mais se tornam incapazes de atingir seus objetivos. E vêm, então, as inquietações, as impaciências e terríveis sofrimentos profundos, pois seus corações não palpitam com a caridade e o amor. Rezemos por essas almas desafortunadas e miseráveis, para que Jesus, em Sua infinita misericórdia, possa perdoá-las e conduzi-las a Ele.” São Padre Pio de Pietrelcina