Fondare 147 Risultati per: ennemi

  • Tout ce qui faisait sa gloire est parti en captivité. Ses enfants ont été tués sur les places, et ses jeunes, frappés par l'épée de l'ennemi. (1 Maccabées 2, 9)

  • Ses hommes attaquèrent l'ennemi par derrière, disposés en trois groupes; on sonna de la trompette et l'on poussa le cri de guerre. (1 Maccabées 5, 33)

  • Le premier, il franchit le torrent et marcha sur l'ennemi, suivi par tout le peuple. Il écrasa devant lui tous les païens, ils jetèrent leurs armes et coururent se réfugier dans le sanctuaire de Karnaïn. (1 Maccabées 5, 43)

  • Le reste de la cavalerie avait été réparti par le roi sur les deux côtés de l'armée, pour combattre l'ennemi et protéger les corps d'armée. (1 Maccabées 6, 38)

  • Aussi se mit-il à parcourir toute la Judée pour tirer vengeance de ceux qui étaient passés à l'ennemi et les empêcher de circuler dans le pays. (1 Maccabées 7, 24)

  • "Que les Romains et la nation des Juifs aient la paix sur mer et sur terre à jamais! Que le glaive et l'ennemi s'éloignent d'eux! (1 Maccabées 8, 23)

  • L'armée résista comme Jonathan en avait donné l'ordre, pendant que les chevaux de l'ennemi se fatiguaient. (1 Maccabées 10, 81)

  • A cette vue, ses hommes qui s'étaient enfuis revinrent près de lui, et ensemble ils poursuivirent l'ennemi jusqu'à Quédesh, où se trouvait son camp; eux-mêmes établirent leur camp en ce lieu. (1 Maccabées 11, 73)

  • Il y fit une entrée solennelle le vingt-troisième jour du second mois, en l'an cent soixante et onze, avec palmes et chants de louange, au son des cithares, des cymbales, des harpes, des hymnes et des cantiques, car un grand ennemi d'Israël était abattu. (1 Maccabées 13, 51)

  • C'est alors que Judas, le frère de Jean, fut blessé, mais Jean poursuivit l'ennemi jusqu'à ce que Kendébée arrive à Kédron qu'il avait fortifiée. (1 Maccabées 16, 9)

  • "Si tu as un ennemi ou quelqu'un qui fait du tort à l'Etat, envoie-le là-bas et il te reviendra déchiré par les fouets, si toutefois il en réchappe, car il y a vraiment là une force divine; (2 Maccabées 3, 38)

  • Il osait faire passer pour un ennemi de l'Etat celui qui était le bienfaiteur de la ville, le défenseur de ses compatriotes, et qui observait si fidèlement la Loi. (2 Maccabées 4, 2)


“Deve-se caminhar em nuvens cada vez que se termina uma confissão!” São Padre Pio de Pietrelcina