Fondare 223 Risultati per: Abraham

  • Ainsi, le champ qui avait été autrefois à Ephron, dans lequel il y avait une caverne double qui regarde Mambré, fut livré à Abraham avec tous les arbres qui étaient autour. (Genèse 23, 17)

  • Abraham enterra donc sa femme Sara dans la caverne double du champ qui regarde Mambré, où est la ville d'Hébron, au pays de Chanaan. (Genèse 23, 19)

  • Et le champ, avec la caverne qui y était, fut assuré à Abraham par les enfants de Heth, afin qu'il le possédât comme un sépulcre qui lui appartenait légitimement. (Genèse 23, 20)

  • Or Abraham était vieux et fort avancé en âge, et le Seigneur l'avait béni en toutes choses. (Genèse 24, 1)

  • Abraham lui répondit: Garde-toi bien de ramener jamais mon fils en ce pays-là. (Genèse 24, 6)

  • Ce serviteur mit donc la main sous la cuisse d'Abraham son maître, et s'engagea par serment à faire ce qu'il lui avait ordonné. (Genèse 24, 9)

  • Seigneur, Dieu d'Abraham, mon maître, assistez-moi aujourd'hui, je Vous prie, et faites miséricorde à Abraham mon seigneur. (Genèse 24, 12)

  • A peine avait-il achevé de parler ainsi en lui-même, qu'il vit aparaître Rébecca, fille de Bathuel, fils de Melcha, femme de Nachor, frère d'Abraham, qui portait une outre sur son épaule. (Genèse 24, 15)

  • En disant: Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Abraham mon maître, qui n'a pas écarté de mon maître Sa miséricorde et Sa vérité, et qui m'a amené dans la maison du frère de mon maître. (Genèse 24, 27)

  • Et il dit: Je suis serviteur d'Abraham. (Genèse 24, 34)

  • Je suis donc arrivé près de la fontaine, et j'ai dit: Seigneur, Dieu d'Abraham mon maître, si c'est Vous qui m'avez conduit dans le chemin où j'ai marché jusqu'à présent, (Genèse 24, 42)

  • Aussitôt me baissant profondément, j'ai adoré et béni le Seigneur, le Dieu d'Abraham mon maître, qui m'a conduit par le droit chemin pour prendre la fille du frère de mon maître, et la donner pour femme à son fils. (Genèse 24, 48)


“Mantenha-se sempre muito unido à Igreja Católica, pois somente ela pode lhe dar a verdadeira paz, porque somente ela possui Jesus Sacramentado que é o verdadeiro príncipe da paz.” São Padre Pio de Pietrelcina