5. Dès que la série des fêtes était achevée, Job les faisait venir auprès de lui pour une cérémonie de pardon: il se levait de grand matin et offrait pour chacun d'eux un sacrifice pour l'expiation des péchés. En effet, Job se disait en lui-même: "Qui sait? Peut-être mes fils ont-ils maudit Dieu dans leur coeur!" Et c'est ainsi que Job faisait invariablement.




Livraria Católica

Conheça esses e outros livros em nossa livraria.




“Que Jesus o mergulhe no esplendor da Sua imortal juventude.” São Padre Pio de Pietrelcina