Znaleziono 593 Wyniki dla: Égypte

  • On fit descendre Joseph en Égypte; et Potiphar, officier de Pharaon, chef des gardes, Égyptien, l`acheta des Ismaélites qui l`y avaient fait descendre. (Genèse 39, 1)

  • Après ces choses, il arriva que l`échanson et le panetier du roi d`Égypte, offensèrent leur maître, le roi d`Égypte. (Genèse 40, 1)

  • Pendant une même nuit, l`échanson et le panetier du roi d`Égypte, qui étaient enfermés dans la prison, eurent tous les deux un songe, chacun le sien, pouvant recevoir une explication distincte. (Genèse 40, 5)

  • Le matin, Pharaon eut l`esprit agité, et il fit appeler tous les magiciens et tous les sages de l`Égypte. Il leur raconta ses songes. Mais personne ne put les expliquer à Pharaon. (Genèse 41, 8)

  • Sept autres vaches montèrent derrière elles, maigres, fort laides d`apparence, et décharnées: je n`en ai point vu d`aussi laides dans tout le pays d`Égypte. (Genèse 41, 19)

  • Voici, il y aura sept années de grande abondance dans tout le pays d`Égypte. (Genèse 41, 29)

  • Sept années de famine viendront après elles; et l`on oubliera toute cette abondance au pays d`Égypte, et la famine consumera le pays. (Genèse 41, 30)

  • Maintenant, que Pharaon choisisse un homme intelligent et sage, et qu`il le mette à la tête du pays d`Égypte. (Genèse 41, 33)

  • Que Pharaon établisse des commissaires sur le pays, pour lever un cinquième des récoltes de l`Égypte pendant les sept années d`abondance. (Genèse 41, 34)

  • Ces provisions seront en réserve pour le pays, pour les sept années de famine qui arriveront dans le pays d`Égypte, afin que le pays ne soit pas consumé par la famine. (Genèse 41, 36)

  • Pharaon dit à Joseph: Vois, je te donne le commandement de tout le pays d`Égypte. (Genèse 41, 41)

  • Il le fit monter sur le char qui suivait le sien; et l`on criait devant lui: A genoux! C`est ainsi que Pharaon lui donna le commandement de tout le pays d`Égypte. (Genèse 41, 43)


“Dirás tu o mais belo dos credos quando houver noite em redor de ti, na hora do sacrifício, na dor, no supremo esforço duma vontade inquebrantável para o bem. Este credo é como um relâmpago que rasga a escuridão de teu espírito e no seu brilho te eleva a Deus”. São Padre Pio de Pietrelcina