Encontrados 219 resultados para: enfant

  • L`Éternel dit à Abraham: Pourquoi donc Sara a-t-elle ri, en disant: Est-ce que vraiment j`aurais un enfant, moi qui suis vieille? (Genèse 18, 13)

  • L`enfant grandit, et fut sevré; et Abraham fit un grand festin le jour où Isaac fut sevré. (Genèse 21, 8)

  • Mais Dieu dit à Abraham: Que cela ne déplaise pas à tes yeux, à cause de l`enfant et de ta servante. Accorde à Sara tout ce qu`elle te demandera; car c`est d`Isaac que sortira une postérité qui te sera propre. (Genèse 21, 12)

  • Abraham se leva de bon matin; il prit du pain et une outre d`eau, qu`il donna à Agar et plaça sur son épaule; il lui remit aussi l`enfant, et la renvoya. Elle s`en alla, et s`égara dans le désert de Beer Schéba. (Genèse 21, 14)

  • Quand l`eau de l`outre fut épuisée, elle laissa l`enfant sous un des arbrisseaux, (Genèse 21, 15)

  • et alla s`asseoir vis-à-vis, à une portée d`arc; car elle disait: Que je ne voie pas mourir mon enfant! Elle s`assit donc vis-à-vis de lui, éleva la voix et pleura. (Genèse 21, 16)

  • Dieu entendit la voix de l`enfant; et l`ange de Dieu appela du ciel Agar, et lui dit: Qu`as-tu, Agar? Ne crains point, car Dieu a entendu la voix de l`enfant dans le lieu où il est. (Genèse 21, 17)

  • Lève-toi, prends l`enfant, saisis-le de ta main; car je ferai de lui une grande nation. (Genèse 21, 18)

  • Et Dieu lui ouvrit les yeux, et elle vit un puits d`eau; elle alla remplir d`eau l`outre, et donna à boire à l`enfant. (Genèse 21, 19)

  • Dieu fut avec l`enfant, qui grandit, habita dans le désert, et devint tireur d`arc. (Genèse 21, 20)

  • L`ange dit: N`avance pas ta main sur l`enfant, et ne lui fais rien; car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m`as pas refusé ton fils, ton unique. (Genèse 22, 12)

  • Voici la postérité de Jacob. Joseph, âgé de dix-sept ans, faisait paître le troupeau avec ses frères; cet enfant était auprès des fils de Bilha et des fils de Zilpa, femmes de son père. Et Joseph rapportait à leur père leurs mauvais propos. (Genèse 37, 2)


“É doce o viver e o penar para trazer benefícios aos irmãos e para tantas almas que, vertiginosamente, desejam se justificar no mal, a despeito do Bem Supremo.” São Padre Pio de Pietrelcina