Encontrados 2616 resultados para: dis

  • Le septième Ange versa sa coupe dans l'air; et il sortit du temple, d'auprès du trône, une voix forte qui disait: C'est fait. (Apocalypse 16, 17)

  • Et toutes les îles s'enfuirent, et les montagnes disparurent. (Apocalypse 16, 20)

  • Alors un des sept Anges qui avaient les sept coupes vint et me parla, en disant: Viens, et je te montrerai la condamnation de la grande prostituée, qui est assise sur de vastes eaux, (Apocalypse 17, 1)

  • Et il cria avec force, en disant: Elle est tombée, elle est tombée, la grande Babylone; et elle est devenue la demeure des démons, et le repaire de tout esprit immonde, et le repaire de tout oiseau immonde et haïssable; (Apocalypse 18, 2)

  • Puis j'entendis une autre voix venant du Ciel, qui disait: Sortez du milieu d'elle, Mon peuple, afin de ne point participer à ses péchés, et de ne pas avoir une part à ses plaies. (Apocalypse 18, 4)

  • Se tenant à distance dans la crainte de ses tourments, ils diront: Malheur! malheur! Babylone, la grande ville, la ville puissante, en une heure ta condamnation est venue. (Apocalypse 18, 10)

  • Et les marchands de la terre pleureront et se lamenteront sur elle, parce que personne n'achètera plus leurs marchandises: (Apocalypse 18, 11)

  • marchandises d'or et d'argent, de pierres précieuses et de perles, d'étoffes de lin, de pourpre, de soie et d'écarlate, de bois odoriférant de tout genre, de toute espèce d'objets en ivoire, et de toute espèce d'objets en pierres précieuses, en airain, en fer et en marbre, (Apocalypse 18, 12)

  • Les marchands de ces choses, qui se sont enrichis avec elle, se tiendront à distance, dans la crainte de ses tourments, pleurant et se lamentant, (Apocalypse 18, 15)

  • et disant: Malheur! malheur! la grande ville qui était vêtue de lin, de pourpre et d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses et de perles; (Apocalypse 18, 16)

  • en une heure tant de richesses ont disparu. Et tous les pilotes et tous ceux qui naviguent sur mer, les matelots et ceux qui trafiquent sur mer, se sont tenus à distance, (Apocalypse 18, 17)

  • et ont poussé des cris en voyant la place de son embrasement: Quelle ville, disaient-ils, était semblable à cette grande ville? (Apocalypse 18, 18)


“Todas as pessoas que escolhem a melhor parte (viver em Cristo) devem passar pelas dores de Cristo; algumas mais, algumas menos…” São Padre Pio de Pietrelcina