Gefunden 1452 Ergebnisse für: pays

  • Elle mourut à Kiryat-Arba, c'est-à-dire Hébron, au pays de Canaan. Abraham vint pleurer Sara et en fit le deuil. (Genèse 23, 2)

  • Abraham se leva et s'inclina devant les gens du pays, devant les fils de Heth. (Genèse 23, 7)

  • Abraham s'inclina devant les gens du pays (Genèse 23, 12)

  • et il dit à Efron, de manière à être entendu des gens du pays: "Ecoute-moi, s'il te plaît. Je donne l'argent pour le champ; accepte-le de ma main. Ainsi je pourrai enterrer celle que j'ai perdue." (Genèse 23, 13)

  • Alors Abraham prit Sara sa femme et l'enterra dans la grotte du champ de Makpéla face à Mambré, c'est-à-dire Hébron, au pays de Canaan. (Genèse 23, 19)

  • C'est dans mon pays et dans ma parenté que tu iras chercher une femme pour mon fils Isaac." (Genèse 24, 4)

  • Son serviteur lui répondit: "La femme ne voudra peut-être pas me suivre jusqu'ici, dans ce pays. Devrai-je alors reconduire ton fils au pays que tu as quitté?" (Genèse 24, 5)

  • Yahvé, le Dieu du ciel, qui m'a pris dans la maison de mon père, dans mon pays natal, qui m'a parlé et m'a juré de donner ce pays à ma descendance, lui- même enverra son ange devant toi pour que tu trouves là-bas une femme pour mon fils. (Genèse 24, 7)

  • Le serviteur prit dix chameaux parmi les chameaux de son maître et se mit en route. Il emportait avec lui tout ce qu'il y avait de meilleur chez son maître. Puis il se leva et s'en alla jusqu'à la ville de Nahor, au pays d'Aram-Naharaïm. (Genèse 24, 10)

  • Quant aux fils de ses concubines, Abraham leur fit des cadeaux et les envoya de son vivant loin de son fils Isaac, à l'est, vers les pays d'Orient. (Genèse 25, 6)

  • Il y avait déjà eu une famine au temps d'Abraham; mais de nouveau la famine revint dans le pays. Isaac partit donc vers Guérar, auprès d'Abimélek roi des Philistins. (Genèse 26, 1)

  • Yahvé lui apparut et lui dit: "Ne va pas en Egypte, mais reste dans le pays que je t'indiquerai. (Genèse 26, 2)


“Apóie-se, como faz Nossa Senhora, à cruz de Jesus e nunca lhe faltará conforto”. São Padre Pio de Pietrelcina