Gefunden 16 Ergebnisse für: l'annoncez

  • Ne l'annoncez pas à Geth, ne le publiez pas dans les rues d'Ascalon, de peur que les filles des Philistins ne s'en réjouissent; de peur que les filles des incirconcis ne sautent de joie! (2 Samuel 1, 20)

  • Chantez à Yahweh, habitants de toute la terre; annoncez de jour en jour son salut. (1 Chroniques 16, 23)

  • Chantez à Yahweh, bénissez son nom! Annoncez de jour en jour son salut, (Psaumes 96, 2)

  • Annoncez les choses qui arriveront plus tard, et nous saurons que vous êtes des dieux ! Faites du bien ou faites du ma!, que nous voyions et que nous admirions ensemble! (Isaïe 41, 23)

  • Publiez dans Juda et annoncez dans Jérusalem; Parlez, sonnez de la trompette dans le pays; Criez à pleine voix et dites: Rassemblez-vous, et allons dans les villes fortes. (Jéremie 4, 5)

  • Faites-le savoir aux nations, Annoncez-leur le malheur de Jérusalem. Des assiégeants arrivent d'une terre lointaine; Ils poussent leurs cris contre les villes de Juda. (Jéremie 4, 16)

  • Annoncez ceci dans la maison de Jacob Et publiez-le dans Juda en ces termes. (Jéremie 5, 20)

  • Nations, écoutez la parole de Yahweh Et annoncez-la aux îles lointaines; Dites: "Celui qui a dispersé Israël le rassemblera Et le gardera comme un berger son troupeau. (Jéremie 31, 10)

  • Moab est confus, car il est renversé. Poussez des gémissements et des cris! Annoncez sur l'Amon que Moab est ravagé!" (Jéremie 48, 20)

  • Annoncez-le parmi les nations, publiez-le élevez un étendard; Publiez-le, ne le cachez pas! Dites: Babel est prise! Bel est confondu, Mérodach est abattu; Ses idoles sont confondues, ses faux dieux sont abattus. (Jéremie 50, 2)

  • faites fumer l'oblation de louange sans levain ; annoncez des dons volontaires, publiez-les ! Car c'est cela que vous aimez, enfants d'Israël, - oracle du Seigneur Yahweh. (Amos 4, 5)

  • Ne l'annoncez pas dans Geth ; me pleurez pas dans Acco ! A Beth-Aphra je me roule dans la poussière. (Michée 1, 10)


“É doce o viver e o penar para trazer benefícios aos irmãos e para tantas almas que, vertiginosamente, desejam se justificar no mal, a despeito do Bem Supremo.” São Padre Pio de Pietrelcina