Found 43 Results for: Bethléem

  • Rachel mourut et on l'enterra sur la route d'Efrata (c'est Bethléem). (Genèse 35, 19)

  • Quant à moi, lorsque je venais de Paddân, Rachel mourut dans mes bras au pays de Canaan, sur la route, à une bonne distance d'Efrata. C'est là que je l'ai enterrée, sur la route d'Efrata, c'est-à-dire Bethléem." (Genèse 48, 7)

  • Maarat, Beth- Anot, et Eltékon: six villes et leurs villages. Tékoa, Efrata (aujourd'hui c'est Bethléem), Péor, Etam, Koulon, Tatam, Sorés, Karem, Gallim, Béter et Mana: onze villes et leurs villages. (Josué 15, 59)

  • Il y avait là Katat, Nahalal, Chimron, Yiréala et Bethléem: douze villes et leurs villages; (Josué 19, 15)

  • Après lui Ibsan de Bethléem jugea Israël. (Juges 12, 8)

  • Ibsan mourut et on l'enterra à Bethléem. (Juges 12, 10)

  • Il y avait alors à Bethléem de Juda un jeune Lévite qui résidait comme hôte dans ce clan de Juda. (Juges 17, 7)

  • Un jour il quitta la ville de Bethléem de Juda pour aller se faire adopter là où il trouverait. Chemin faisant, il arriva à la maison de Mika dans la montagne d'Ephraïm. (Juges 17, 8)

  • Mika lui dit: "D'où viens-tu?" Il répondit: "Je suis un Lévite de Bethléem de Juda et je cherche à m'installer comme hôte là où je trouverai." (Juges 17, 9)

  • En ce temps-là, il n'y avait pas de roi en Israël. Un Lévite qui résidait à l'extrémité de la montagne d'Ephraïm, prit comme concubine une femme de Bethléem en Juda. (Juges 19, 1)

  • Sa concubine lui fut infidèle et le quitta pour retourner dans la maison de son père, à Bethléem en Juda, où elle resta environ quatre mois. (Juges 19, 2)

  • Il répondit: "Nous venons de Bethléem en Juda et nous allons vers les confins de la montagne d'Ephraïm, car je suis de là-bas. J'étais allé jusqu'à Bethléem en Juda et je retourne chez moi, mais personne ne m'a reçu dans sa maison. (Juges 19, 18)


“Amar significa dar aos outros – especialmente a quem precisa e a quem sofre – o que de melhor temos em nós mesmos e de nós mesmos; e de dá-lo sorridentes e felizes, renunciando ao nosso egoísmo, à nossa alegria, ao nosso prazer e ao nosso orgulho”. São Padre Pio de Pietrelcina