Löydetty 120 Tulokset: Isaac

  • Ils se levèrent le matin, et l'alliance fut jurée de part et d'autre. Isaac les reconduisit étant en fort bonne intelligence avec eux, et les laissa s'en retourner dans leur pays. (Genèse 26, 31)

  • Le même jour, les serviteurs d'Isaac lui vinrent dire qu'ils avaient trouvé de l'eau dans le puits qu'ils avaient creusé. (Genèse 26, 32)

  • Qui toutes deux s'étaient mises mal dans l'esprit d'Isaac et de Rébecca. (Genèse 26, 35)

  • Isaac étant devenu vieux, ses yeux s'obscurcirent de telle sorte qu'il ne pouvait plus voir. Il appella donc Esaü son fils aîné, et lui dit: Mon fils. Me voici, dit Esaü. (Genèse 27, 1)

  • Jacob porta le tout devant Isaac, et lui dit: Mon père. Je vous entends, dit Isaac. Qui êtes-vous, mon fils? (Genèse 27, 18)

  • Isaac dit encore à son fils: Mais comment avez vous pu, mon fils, en trouver si tôt? Il lui répondit: Dieu a voulu que ce que je désirais se présentât tout d'un coup à moi. (Genèse 27, 20)

  • Isaac dit encore: Approchez-vous d'ici, mon fils, afin que je vous touche, et que je reconnaisse si vous êtes mon fils ou non. (Genèse 27, 21)

  • Jacob s'approcha de son père; et Isaac, l'ayant tâté, dit: Pour la voix, c'est la voix de Jacob; mais les mains sont les mains d'Esaü. (Genèse 27, 22)

  • Et il ne le reconnut point, parce que ses mains, étant couvertes de poil, parurent toutes semblables à celle de son aîné. Isaac, le bénissant donc, (Genèse 27, 23)

  • Mon fils, ajouta Isaac, apportez-moi à manger de votre chasse, afin que je vous bénisse. Jacob lui en présenta; et après qu'il en eut mangé, il lui présenta aussi du vin qu'il but. (Genèse 27, 25)

  • Isaac lui dit ensuite: Approchez-vous de moi, mon fils, et venez me baiser. (Genèse 27, 26)

  • Il s'approcha donc de lui, et le baisa. Et Isaac, aussitôt qu'il eut senti la bonne odeur qui sortait de ses habits, lui dit en le bénissant: L'odeur qui sort de mon fils est semblable à celle d'un champ plein de fleurs que le Seigneur a comblé de ses bénédictions. (Genèse 27, 27)


“Para mim, Deus está sempre fixo na minha mente e estampado no meu coração.” São Padre Pio de Pietrelcina