Trouvé 355 Résultats pour: Jacob

  • Jacob le servit donc sept ans pour Rachel; et ce temps ne lui paraissait que peu de jours, tant l'affection qu'il avait pour elle était grande. (Genèse 29, 20)

  • Et le soir il fit entrer Lia sa fille auprès de Jacob, (Genèse 29, 23)

  • Et lui donna, pour la servir, une esclave qui s'appelait Zelpha. Jacob, l'ayant prise pour sa femme, reconnut le matin que c'était Lia; (Genèse 29, 24)

  • Jacob consentit à ce qu'il voulait: et au bout de sept jours il épousa Rachel, (Genèse 29, 28)

  • Jacob ayant eu enfin celle qu'il avait souhaité d'épouser, il préféra la seconde à l'aînée dans l'affection qu'il lui portait, et servit encore Laban pour elle sept ans durant. (Genèse 29, 30)

  • Mais le Seigneur, voyant que Jacob avait du mépris pour Lia, la rendit féconde, pendant que sa soeur demeurait stérile. (Genèse 29, 31)

  • Jacob lui répondit en colère: Suis-je, moi, comme Dieu? et n'est-ce pas Lui qui empêche que votre sein ne porte son fruit? (Genèse 30, 2)

  • Jacob l'ayant prise, elle conçut, et elle enfant un fils. (Genèse 30, 5)

  • Lors donc que Jacob sur le soir revenait des champs, Lia alla au-devant de lui, et lui dit: Vous viendrez avec moi, parce que j'ai acheté cette grâce en échange des mandragores de mon fils. Ainsi Jacob dormit avec elle cette nuit-là. (Genèse 30, 16)

  • Joseph étant né, Jacob dit à son beau-père: Laissez-moi aller, afin que je retourne à mon pays, et au lieu de ma naissance. (Genèse 30, 25)

  • Jacob lui répondit: Vous savez de quelle manière je vous ai servi, et comment votre bien s'est accru entre mes mains. (Genèse 30, 29)

  • Laban lui dit: Que vous donnerai-je? Je ne veux rien, dit Jacob; mais si vous faites ce que je vais vous demander, je continuerai à mener vos troupeaux, et à les garder. (Genèse 30, 31)


“O Senhor sempre orienta e chama; mas não se quer segui-lo e responder-lhe, pois só se vê os próprios interesses. Às vezes, pelo fato de se ouvir sempre a Sua voz, ninguém mais se apercebe dela; mas o Senhor ilumina e chama. São os homens que se colocam na posição de não conseguir mais escutar.” São Padre Pio de Pietrelcina