Talált 77 Eredmények: Galilée

  • Pendant que Judas était, avec Jonathas, dans le pays de Galaad, et que Simon, son frère, était en Galilée devant Ptolémaïs, (1 Maccabées 5, 55)

  • et pour la moitié du produit des arbres fruitiers, je vous en fais aujourd'hui la remise; et je n'exi-gerai plus rien désormais, et en aucun temps, du pays de Juda, ni des trois can-tons qui lui sont réunis de la Samarie et de la Galilée. (1 Maccabées 10, 30)

  • Jonathas apprit alors que les généraux de Démétrius se trouvaient à Cadès en Galilée, à la tête d'une armée nom-breuse, avec l'intention de le détourner de son entreprise. (1 Maccabées 11, 63)

  • Il garda avec lui trois mille hommes, dont il détacha deux mille en Galilée, et mille seulement l'accompagnèrent. (1 Maccabées 12, 47)

  • En même temps Tryphon envoya une armée et des cavaliers en Galilée et dans la grande plaine, pour massacrer tous les hommes de Jonathas. (1 Maccabées 12, 49)

  • Mais, apprenant qu'Archélaüsrégnait en Judée à la place d'Hérode, son père,il eut peur d'y aller, et, ayant étéaverti en songe, il gagna la région de la Galilée (Matthieu 2, 22)

  • Alors parut Jésus, venantde Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisépar lui. (Matthieu 3, 13)

  • Quand Jésus eut apprisque Jean avait été livré, il se retira en Galilée. (Matthieu 4, 12)

  • Comme il marchait le long de lamer de Galilée, il vit deux frères, Simon, dit Pierre, etAndré son frère, qui jetaient lefilet dans la mer; car ils étaient pêcheurs. (Matthieu 4, 18)

  • Et Jésus parcourait toutela Galilée, enseignant dans leurs synagogues, prêchant labonne nouvelle du royaume, et guérissanttoute maladie et toute infirmité parmi le peuple. (Matthieu 4, 23)

  • Et des foules nombreuses le suivirentde la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée et d'au delàdu Jourdain. (Matthieu 4, 25)

  • Jésus quitta ces lieux et vint au bord de la mer de Galilée.Etant monté sur la montagne, il s'y assit. (Matthieu 15, 29)


“A natureza humana também quer a sua parte. Até Maria, Mãe de Jesus, que sabia que por meio de Sua morte a humanidade seria redimida, chorou e sofreu – e como sofreu!” São Padre Pio de Pietrelcina