Talált 1527 Eredmények: enfants

  • Il ne s'affaiblit pas dans sa foi, et il ne considéra point que son corps était usé, puisqu'il avait déjà près de cent ans, et que Sara n'était plus en état d'avoir des enfants. (Romains 4, 19)

  • à qui nous devons aussi d'avoir accès par la foi à cette grâce, dans laquelle nous demeurons fermes, et de nous glorifier dans l'espérance de la gloire des enfants de Dieu. (Romains 5, 2)

  • Car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont enfants de Dieu. (Romains 8, 14)

  • Aussi vous n'avez pas reçu l'esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu l'Esprit de l'adoption des enfants, par lequel nous crions: Abba! Père! (Romains 8, 15)

  • L'Esprit Lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. (Romains 8, 16)

  • Et si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers: héritiers de Dieu, et cohéritiers du Christ, pourvu toutefois que nous souffrions avec Lui, afin d'être glorifiés avec Lui. (Romains 8, 17)

  • Aussi la créature attend-elle d'une vive attente la manifestation des enfants de Dieu. (Romains 8, 19)

  • en effet, la créature aussi sera elle-même délivrée de cet asservissement à la corruption, pour participer à la glorieuse liberté des enfants de Dieu. (Romains 8, 21)

  • Et non seulement elle, mais nous aussi, qui avons les prémices de l'Esprit, nous aussi nous gémissons en nous-mêmes, attendant l'adoption des enfants de Dieu, la rédemption de notre corps. (Romains 8, 23)

  • qui sont Israélites,à qui appartiennent l'adoption des enfants, et la gloire, et l'alliance, et la loi, et le culte, et les promesses; (Romains 9, 4)

  • et ceux qui sont de la race d'Abraham ne sont pas tous ses enfants; mais Dieu lui dit: C'est d'Isaac que sortira la race qui portera ton nom. (Romains 9, 7)

  • C'est-à-dire que ce ne sont pas les enfants de la chair qui sont enfants de Dieu; mais ce sont les enfants de la promesse qui sont regardés comme la postérité. (Romains 9, 8)


O sábio elogia a mulher forte dizendo: os seu dedos manejaram o fuso. A roca é o alvo dos seus desejos. Fie, portanto, cada dia um pouco. Puxe fio a fio até a execução e, infalivelmente, você chegará ao fim. Mas não tenha pressa, pois senão você poderá misturar o fio com os nós e embaraçar tudo.” São Padre Pio de Pietrelcina