Fondare 8491 Risultati per: ans

  • Se tenant à distance dans la crainte de ses tourments, ils diront: Malheur! malheur! Babylone, la grande ville, la ville puissante, en une heure ta condamnation est venue. (Apocalypse 18, 10)

  • Les marchands de ces choses, qui se sont enrichis avec elle, se tiendront à distance, dans la crainte de ses tourments, pleurant et se lamentant, (Apocalypse 18, 15)

  • Alors un Ange puissant souleva une pierre semblable à une grande meule, et la jeta dans la mer, en disant: C'est avec cette vitesse que sera précipitée Babylone, la grande ville, et on ne la trouvera plus jamais. (Apocalypse 18, 21)

  • Après cela j'entendis comme la voix d'une foule nombreuse, dans le Ciel, qui disait: Alleluia; le salut, la gloire et la puissance sont à notre Dieu, (Apocalypse 19, 1)

  • Et ils dirent une seconde fois: Alleluia; et sa fumée monte dans les siècles des siècles. (Apocalypse 19, 3)

  • Et j'entendis comme le bruit d'une grande foule, et comme le bruit de grandes eaux et de violents coups de tonnerre, qui disaient: Alleluia, parce que le Seigneur notre Dieu, le Tout-puissant, est entré dans Son règne. (Apocalypse 19, 6)

  • Réjouissons-nous, et soyons dans l'allégresse, et rendons-Lui gloire, car les noces de l'Agneau sont venues, et Son épouse s'est préparée. (Apocalypse 19, 7)

  • Les armées qui sont dans le Ciel Le suivaient sur des chevaux blancs, vêtues d'un lin blanc et pur. (Apocalypse 19, 14)

  • Alors Je vis un Ange debout dans le soleil, et il cria d'une voix forte, en disant à tous les oiseaux qui volaient par le milieu du ciel: Venez, et assemblez-vous pour le grand festin de Dieu, (Apocalypse 19, 17)

  • Mais la bête fut saisie, et avec elle le faux prophète qui avait fait devant elle des prodiges, par lesquels il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête, et qui avait adoré son image. Ils furent tous deux jetés vivants dans l'étang brûlant de feu et de soufre; (Apocalypse 19, 20)

  • Et je vis descendre du Ciel un Ange qui avait la clef de l'abîme et une grande chaîne dans sa main. (Apocalypse 20, 1)

  • Il saisit le dragon, l'antique serpent, qui est le diable et satan, et il le lia pour mille ans. (Apocalypse 20, 2)


“Não sejamos mesquinhos com Deus que tanto nos enriquece.” São Padre Pio de Pietrelcina