Fondare 378 Risultati per: joie

  • Or ils entrèrent chez Raguël, qui les reçut avec joie. (Tobie 7, 1)

  • Et elle lui dit : Aie bon courage, ma fille. Que le Seigneur du ciel compense en joie le chagrin que tu as éprouvé. (Tobie 7, 20)

  • Et comme Raguël priait Tobie avec de grandes instances, et que celui-ci refusait de consentir, il lui remit Sara et la moitié de tout ce qu'il possédait en serviteurs, en servantes, en troupeaux, en chameaux, en vaches, et une grande quantité d'argent, et il le laissa partir plein de santé et de joie, (Tobie 10, 10)

  • Alors le chien, qui les avait suivis durant le voyage, courut devant eux; et arrivant comme un messager, il témoignait sa joie par le mouvement de sa queue et ses caresses. (Tobie 11, 9)

  • Et le rencontrant, il l'embrassa, et sa mère ensuite; et ils commencèrent tous deux à pleurer de joie. (Tobie 11, 11)

  • Et Achior et Nabath, cousins de Tobie, vinrent pleins de joie auprès de lui, et le félicitèrent de tous les biens que Dieu lui avait faits. (Tobie 11, 20)

  • Et tous firent festin durant sept jours, et ils se réjouirent d'une grande joie. (Tobie 11, 21)

  • Il m'a mené et ramené sain et sauf; il a lui-même reçu l'argent de Gabélus; il m'a fait avoir une épouse; il a éloigné d'elle le démon; il a rempli de joie ses parents; il m'a délivré du poison qui allait me dévorer; il vous a fait voir à vous-même la lumière du ciel; et c'est par lui que nous avons été remplis de tous les biens. Que lui donnerons-nous qui égale ce qu'il a fait pour nous? (Tobie 12, 3)

  • Bénissez le Seigneur, vous tous Ses élus; célébrez des jours de joie, et rendez-Lui des actions de grâces. (Tobie 13, 10)

  • Le reste de sa vie se passa dans la joie; et ayant beaucoup avancé dans la crainte de Dieu, il mourut en paix. (Tobie 14, 4)

  • Et après qu'il eut vécu quatre-vingt-dix-neuf ans dans la crainte du Seigneur, ses enfants l'ensevelirent avec joie. (Tobie 14, 16)

  • se lava le corps, répandit sur elle un parfum précieux, sépara en deux les cheveux de sa tête, et mit un turban sur sa tête, se revêtit des vêtements de sa joie, mit des sandales à ses pieds, prit des bracelets, des lis d'or, des pendants d'oreilles, des anneaux, et se para de tous ses ornements. (Judith 10, 3)


“O Senhor sempre orienta e chama; mas não se quer segui-lo e responder-lhe, pois só se vê os próprios interesses. Às vezes, pelo fato de se ouvir sempre a Sua voz, ninguém mais se apercebe dela; mas o Senhor ilumina e chama. São os homens que se colocam na posição de não conseguir mais escutar.” São Padre Pio de Pietrelcina