Fondare 879 Risultati per: m'a

  • Vous ne m'avez pas même permis de donner à mes filles et à mes fils le dernier baiser. Vous n'avez pas agi sagement. Et maintenant (Genèse 31, 28)

  • Vous aviez peut-être envie de retourner vers vos proches, et vous souhaitiez de revoir la maison de votre père; mais pourquoi m'avez-vous dérobé mes idoles? (Genèse 31, 30)

  • Jacob lui répondit: Ce qui m'a fait partir sans vous en avoir averti, c'est que j'ai eu peur que vous ne me voulussiez ravir vos filles par violence. (Genèse 31, 31)

  • Mais pour le larcin dont vous m'accusez, je consens que quiconque sera trouvé avoir pris vos idoles soit puni de mort en présence de nos frères. Cherchez partout, et emportez tout ce que vous trouverez à vous ici. En disant cela, il ne savait pas que Rachel avait dérobé ses idoles. (Genèse 31, 32)

  • Si le Dieu de mon père Abraham, et le Dieu que craint Isaac, ne m'eût assisté, vous m'auriez peut-être renvoyé tout nu de chez vous. Mais Dieu a regardé mon affliction et le travail de mes mains, et Il vous a arrêté cette nuit par Ses menaces. (Genèse 31, 42)

  • Jacob dit ensuite: Dieu d'Abraham mon père, Dieu de mon père Isaac, Seigneur qui m'avez dit: Retournez en votre pays et au lieu de votre naissance, et Je vous comblerai de bienfaits; (Genèse 32, 9)

  • Vous m'avez promis de me combler de biens et de multiplier ma race comme le sable de la mer, dont la multitude est innombrable. (Genèse 32, 12)

  • Et Il lui dit: Laissez-moi aller, car l'aurore commence déjà à paraître. Jacob Lui répondit: Je ne Vous laisserai point aller que Vous ne m'ayez béni. (Genèse 32, 26)

  • Cet Homme lui demanda: Comment vous appelez-vous? Il Lui répondit: Je m'appelle Jacob. (Genèse 32, 27)

  • Après cette exécution violente, Jacob dit à Siméon et à Lévi: Vous m'avez troublé, et vous m'avez rendu odieux aux Chananéens et aux Phérézéens qui habitent ce pays. Nous ne sommes que peu de monde; et ils s'assembleront tous pour m'attaquer, et ils me perdront avec toute ma maison. (Genèse 34, 30)

  • Venez, montons à Béthel pour y dresser un autel à Dieu, qui m'a exaucé au jour de mon affliction, et qui m'a accompagné pendant mon voyage. (Genèse 35, 3)

  • Il eut encore un autre songe, qu'il raconta à ses frères, en leur disant: J'ai vu en songe que le soleil et la lune, et onze étoiles m'adoraient. (Genèse 37, 9)


“No tumulto das paixões terrenas e das adversidades, surge a grande esperança da misericórdia inexorável de Deus. Corramos confiantes ao tribunal da penitência onde Ele, com ansiedade paterna, espera-nos a todo instante.” São Padre Pio de Pietrelcina