1. Heureux cet homme! Il ne prend pas le chemin des impies, il ne fréquente pas l'assemblée des pécheurs et ne s'arrête pas chez ceux qui toujours se moquent.

2. C'est qu'il a trouvé son bien dans la loi du Seigneur, il la médite, cette loi, de jour et de nuit.

3. Il sera comme un arbre feuillu planté juste au bord des eaux, couvert de fruits quand c'est l'époque et dont les feuilles ne tombent pas: il mène à bien tout ce qu'il fait.

4. C'est le contraire pour les pécheurs: eux sont la paille qu'emportera le vent.

5. Que vienne le jugement, les impies ne tiendront pas: pas de place pour les pécheurs dans l'assemblée des justes.

6. Le Seigneur veille sur les voies des justes, mais pour le pécheur à la fin, c'est l'échec.





“A pessoa que nunca medita é como alguém que nunca se olha no espelho e, assim, não se cuida e sai desarrumada. A pessoa que medita e dirige seus pensamentos a Deus, que é o espelho de sua alma, procura conhecer seus defeitos, tenta corrigi-los, modera seus impulsos e põe em ordem sua consciência.” São Padre Pio de Pietrelcina