5. Et, quand le cercle des festins était fini, Job envoyait chercher ses fils et les purifiait; puis il se levait de bon matin et offrait un holocauste pour chacun d'eux, car il se disait: « Peut-être mes fils ont-ils péché et offensé Dieu dans leur coeur!... » Et Job faisait ainsi chaque fois.




Livraria Católica

Conheça esses e outros livros em nossa livraria.




“O amor sem temor torna-se presunção.” São Padre Pio de Pietrelcina