Znaleziono 1891 Wyniki dla: Nai

  • La terre était informe et vide, les ténèbres couvraient l'abîme, et l'Esprit de Dieu planait au-dessus des eaux. (Genèse 1, 2)

  • Dieu dit: "Qu'il y ait des luminaires à la voûte du ciel pour séparer le jour de la nuit, pour marquer les saisons, les jours et les années: (Genèse 1, 14)

  • Dieu fit donc les deux grands luminaires: le grand luminaire pour gouverner le jour, et le petit luminaire pour gouverner la nuit. Il fit aussi les étoiles. (Genèse 1, 16)

  • Yahvé Dieu fit pousser du sol toutes sortes d'arbres agréables à voir et bons à manger; l'arbre de vie était au milieu du jardin, avec l'arbre qui donne la connaissance du bien et du mal. (Genèse 2, 9)

  • mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, ce sera la mort à coup sûr!" (Genèse 2, 17)

  • Mais Dieu sait que le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront et vous serez alors comme des dieux, vous connaîtrez le bien et le mal!" (Genèse 3, 5)

  • Soudain ils entendirent les pas de Yahvé Dieu qui se promenait dans le jardin à la brise du soir. L'homme et sa femme se cachèrent de Yahvé Dieu parmi les arbres du jardin. (Genèse 3, 8)

  • Yahvé Dieu dit alors: "Voici que l'homme est devenu comme l'un de nous dans la connaissance du bien et du mal. Il ne faudrait pas maintenant qu'il étende la main et prenne également de l'arbre de vie; car s'il en mangeait, il pourrait vivre toujours." (Genèse 3, 22)

  • Après la naissance de Seth, Adam vécut encore huit cents ans, il engendra des fils et des filles. (Genèse 5, 4)

  • Après la naissance d'Enos, Seth vécut encore huit cent sept ans, il engendra des fils et des filles. (Genèse 5, 7)

  • Après la naissance de Kénan, Enos vécut encore huit cent quinze ans, il engendra des fils et des filles. (Genèse 5, 10)

  • Après la naissance de Mahalaléel, Kénan vécut encore huit cent quarante ans, il engendra des fils et des filles. (Genèse 5, 13)


“O Senhor se comunica conosco à medida que nos libertamos do nosso apego aos sentidos, que sacrificamos nossa vontade própria e que edificamos nossa vida na humildade.” São Padre Pio de Pietrelcina