Znaleziono 3228 Wyniki dla: fils

  • Le Christ, par contre, est dans sa maison comme Fils, et nous sommes de sa maison si nous nous maintenons fermes et pleins d'espérance. (Hébreux 3, 6)

  • Nous avons donc un exceptionnel grand-prêtre qui est entré dans les cieux, Jésus, le Fils de Dieu. C'est assez pour tenir ferme à notre foi. (Hébreux 4, 14)

  • Ainsi le Christ ne s'est pas attribué à lui-même l'honneur d'être grand-prêtre. Il l'a reçu par cette parole: Tu es mon Fils. Moi, aujourd'hui, je t'ai donné la vie. (Hébreux 5, 5)

  • Tout Fils qu'il était, il a appris à obéir dans la souffrance. (Hébreux 5, 8)

  • S'ils viennent à retomber, on ne peut pas les renouveler par la pénitence alors qu'ils crucifient le Fils de Dieu pour leur propre compte et se moquent de lui. (Hébreux 6, 6)

  • Pour lui on ne parle pas de père ni de mère ou d'ancêtres; on ne mentionne ni commencement ni fin de ses jours. Voilà bien le prêtre qui demeure à jamais, vraie figure du Fils de Dieu. (Hébreux 7, 3)

  • La Loi établit comme grands-prêtres des hommes pleins de faiblesse; mais après la Loi, le serment installe le Fils, parfait, et pour toujours. (Hébreux 7, 28)

  • Le châtiment sera bien pire, ne croyez-vous pas, pour celui qui foule aux pieds le Fils de Dieu, qui profane le sang de la Nouvelle Alliance par lequel il a été sanctifié, et se moque de l'Esprit Saint qu'on lui avait donné par pure bonté. (Hébreux 10, 29)

  • Par la foi il fut capable d'avoir un fils alors qu'il avait déjà passé l'âge, et que Sara était stérile; car il eut confiance en celui qui promettait. (Hébreux 11, 11)

  • Quand Abraham fut mis à l'épreuve, c'est la foi qui lui fit sacrifier Isaac, car il s'agissait d'offrir son fils unique, celui qui devait jouir de la promesse. (Hébreux 11, 17)

  • Mais il pensa que Dieu était capable même de ressusciter les morts, et il retrouva ce fils, ce qui avait un sens pour l'avenir. (Hébreux 11, 19)

  • La foi était encore là lorsque Jacob mourant bénit séparément les fils de Joseph; on dit qu' il s'appuya sur son bâton pour adorer. (Hébreux 11, 21)


“Onde não há obediência, não há virtude. Onde não há virtude, não há bem, não há amor; e onde não há amor, não há Deus; e sem Deus não se chega ao Paraíso. Tudo isso é como uma escada: se faltar um degrau, caímos”. São Padre Pio de Pietrelcina