Znaleziono 87 Wyniki dla: lettre

  • Lorsqu'un homme aura pris une femme et l'auraépousée, si elle vient à ne pas àtrouver grâce à ses yeux, parce qu'il adécouvert en elle quelque chose de repoussant, ilécrira pour elle une lettre de divorce et, après lalui avoir remise en main, il la renverra de sa maison. (Deutéronome 24, 1)

  • Mais si ce dernier mari la prend en aversion, écrit pourelle une lettre de divorce, et que, la lui ayant remise en main,il la renvoie de sa maison; ou bien si ce dernier mari qui l'aprise pour femme vient à mourir, (Deutéronome 24, 3)

  • Le lendemain matin, David écrivit une lettre à Joab et l'envoya par la main d'Urie. (2 Samuel 11, 14)

  • Il écrivait dans cette lettre: « Placez Urie au plus fort du combat, et retirez-vous de derrière lui, afin qu'il soit frappé et qu'il meure. » (2 Samuel 11, 15)

  • Et elle écrivit au nom d'Achab une lettre qu'elle scella du sceau du roi, et elle envoya la lettre aux anciens et aux magistrats qui étaient dans la ville et habitaient avec Naboth. (1 Rois 21, 8)

  • Voici ce qu'elle écrivit dans la lettre: « Publiez un jeûne; placez Naboth en tête du peuple, (1 Rois 21, 9)

  • Les gens de la ville de Naboth, les anciens et les magistrats qui habitaient dans sa ville, firent selon que leur avait envoyé dire Jézabel, selon qu'il était écrit dans la lettre qu'elle leur avait envoyée. (1 Rois 21, 11)

  • Et le roi de Syrie dit: « Va, et j'enverrai une lettre au roi d'Israël. » Il partit, prenant avec lui dix talents d'argent, six mille sicles d'or et dix vêtements de rechange. (2 Rois 5, 5)

  • Il porta au roi d'Israël la lettre où il était dit: « Or donc, quand cette lettre te sera parvenue, voici que tu sauras que je t'envoie Naaman, mon serviteur, pour que tu le délivres de sa lèpre. » (2 Rois 5, 6)

  • Après avoir lu la lettre, le roi d'Israël déchira ses vêtements et dit: « Suis-je un dieu, capable de faire mourir et de faire vivre, qu'il envoie vers moi pour que je délivre un homme de sa lèpre? Sachez donc et voyez qu'il me cherche querelle. » (2 Rois 5, 7)

  • Il y avait dans Samarie soixante-dix fils d'Achab. Jéhu écrivit une lettre qu'il envoya à Samarie aux chefs de Jezrahel, les anciens, et aux gouverneurs des enfants d'Achab; il y disait: (2 Rois 10, 1)

  • « Aussitôt que cette lettre vous sera parvenue, --puisque vous avez avec vous les fils de votre maître, avec vous les chars et les chevaux, une ville forte et les armes, -- (2 Rois 10, 2)


“A caridade é o metro com o qual o Senhor nos julgará.” São Padre Pio de Pietrelcina