Encontrados 2616 resultados para: dis

  • Comme elle fut sur le point d'enfanter, il parut qu'il y avait deux jumeaux dans son sein. Et lorsque ces enfants étaient prêts à sortir, l'un des deux passa sa main, à laquelle la sage-femme lia un ruban écarlate, en disant: (Genèse 38, 27)

  • Ils eurent tous deux, en une même nuit, un songe qui pouvait recevoir une interprétation distincte. (Genèse 40, 5)

  • Cependant le grand échanson, se vouyant rentré en faveur après sa disgrâce, ne se souvint plus de son interprète. (Genèse 40, 23)

  • Nous eûmes tous deux en une même nuit un songe, qui nous prédisait ce qui nous arriva ensuite. (Genèse 41, 11)

  • Il nomma l'aîné Manassé, en disant: Dieu m'a fait oublier tous mes travaux et la maison de mon père. (Genèse 41, 51)

  • Il nomma le second Ephraïm, en disant: Dieu m'a fait croître dans la terre de ma pauvreté. (Genèse 41, 52)

  • Voilà, dit Joseph, ce que je disais: vous êtes des espions. (Genèse 42, 14)

  • Et le troisième jour, il les fit sortir de prison et il leur dit: Faites ce que je vous dis, et vous vivrez; car je crains Dieu. (Genèse 42, 18)

  • Et ils se disaient l'un à l'autre: C'est justement que nous souffrons tout cela, parce que nous avons péché contre notre frère, et que, voyant l'angoisse de son âme lorsqu'il nous implorait, nous ne l'avons pas écouté; c'est pour cela que nous sommes tombés dans cette affliction. (Genèse 42, 21)

  • Ruben, l'un d'entre eux, leur disait: Ne vous ai-je pas dit: Ne commettez pas un si grand crime contre cet enfant? et vous ne m'avez point écouté. C'est son sang maintenant que Dieu nous redemande. (Genèse 42, 22)

  • Et il dit à ses frères: On m'a rendu mon argent; le voici dans mon sac. Ils furent tous saisis d'étonnement et de trouble, et ils s'entredisaient: Quelle est cette conduite de Dieu sur nous? (Genèse 42, 28)

  • Lorsqu'ils furent arrivés chez Jacob, leur père, au pays de Chanaan, ils lui racontèrent tout ce qui leur était arrivé, en disant: (Genèse 42, 29)


“Lembre-se de que você tem no Céu não somente um pai, mas também uma Mãe”. São Padre Pio de Pietrelcina