Fundar 623 Resultados para: répondit

  • Il leur répondit: "Soyez en paix, soyez sans crainte: votre Dieu, le Dieu de votre père a mis pour vous un trésor dans vos sacs, car votre argent m'était bien parvenu." Puis il fit délier Siméon devant eux. (Genèse 43, 23)

  • Durant la nuit, Dieu parla à Israël dans une vision: "Jacob! Jacob!" lui dit-il. Il répondit: "Me voici!" (Genèse 46, 2)

  • Jacob répondit au Pharaon: "J'en suis à la cent trentième année de ma vie errante, mais je n'ai pas atteint le grand âge de mes pères, qui étaient nomades comme moi. Ma vie a été courte et malheureuse." (Genèse 47, 9)

  • Joseph leur répondit: "Si vous n'avez plus d'argent, donnez-moi vos troupeaux et je vous donnerai du pain en échange." (Genèse 47, 16)

  • Lorsque je me serai couché avec mes pères, tu m'emporteras d'Egypte et tu m'enterreras dans la tombe de mes pères." Joseph répondit: "Je ferai ce que tu me demandes." (Genèse 47, 30)

  • Joseph répondit à son père: "Ce sont mes fils! Ce sont les fils que Dieu m'a donnés ici." Israël lui dit: "Amène-les moi, je te prie, et je les bénirai." (Genèse 48, 9)

  • Son père refusa et répondit: "Je le sais bien, mon fils! Lui aussi deviendra un peuple, lui aussi grandira! Cependant son frère plus jeune deviendra plus grand que lui, et sa descendance deviendra un ensemble de nations." (Genèse 48, 19)

  • Pharaon répondit: "Va et enterre ton père, comme il te l'a fait jurer!" (Genèse 50, 6)

  • Mais Joseph leur répondit: "N'ayez pas peur! Est-ce que je suis à la place de Dieu? (Genèse 50, 19)

  • "Va vite!", lui répondit la fille du Pharaon. La jeune fille partit et appela la mère de l'enfant. (Exode 2, 8)

  • L'homme lui répondit: "Qui t'a nommé notre chef ou notre juge? Veux-tu me tuer comme tu as tué l'Egyptien?" Moïse eut peur: "Certainement la chose est connue", se dit-il. (Exode 2, 14)

  • Yahvé vit que Moïse faisait un détour pour voir, et Dieu l'appela du milieu du buisson: "Moïse! Moïse!" Il répondit: "Me voici!" (Exode 3, 4)


“O Senhor se comunica conosco à medida que nos libertamos do nosso apego aos sentidos, que sacrificamos nossa vontade própria e que edificamos nossa vida na humildade.” São Padre Pio de Pietrelcina