Talált 256 Eredmények: filles

  • Comme i! tardait, ces hommes le prirent par la main, lui, sa femme et ses deux filles, car Yahweh voulait l'épargner ; ils l'emmenèrent et le mirent hors de la ville. (Genèse 19, 16)

  • Lot monta de Ségor et s'établit à la montagne, ayant avec lui ses deux filles, car il craignait de rester à Ségor; et il habitait dans une caverne avec ses deux filles. (Genèse 19, 30)

  • Les deux filles de Lot devinrent enceintes de leur père. (Genèse 19, 36)

  • Mets donc ta main sous ma cuisse, et je te ferai jurer par Yahweh, Dieu du ciel et Dieu de la terre, que tu ne prendras pas pour mon fils une femme parmi les filles des Chananéens, au milieu desquels j'habite; (Genèse 24, 3)

  • Voici que je me tiens près de la source d'eau, et les filles des habitants de la ville vont sortir pour puiser de l'eau. (Genèse 24, 13)

  • Mon maître m'a fait jurer, en disant : Tu ne prendras pas pour mon fils une femme parmi les filles des Chananéens, dans le pays desquels j'habite. (Genèse 24, 37)

  • Rebecca dit à Isaac : " Je suis dé­goûtée de la vie, à cause des filles de Heth. Si Jacob prend une femme, comme celles-là, parmi les filles de Heth, parmi les filles de ce pays, à quoi me sert la vie?" (Genèse 27, 46)

  • Isaac appela Jacob et le bénit, et il lui donna cet ordre : "Tu ne prendras pas pour femme une des filles de Cha­naan. (Genèse 28, 1)

  • Lève-toi, va en Paddan-Aram, chez Bathuel, père de ta mère, et prends-y une femme parmi les filles de Laban, frère de ta mère. (Genèse 28, 2)

  • Esaü vit qu'Isaac avait béni Jacob et qu'il l'avait envoyé en Paddan-Aram pour y prendre une femme, et qu'en le bénissant, il lui avait donné cet ordre " Tu ne prendras pas pour femme une des filles de Chanaan ", (Genèse 28, 6)

  • Esaü vit donc que les filles de Chanaan déplaisaient à Isaac, son père, (Genèse 28, 8)

  • Or Laban avait deux filles ; l'aînée se nommait Lia, et la cadette Rachel. (Genèse 29, 16)


“Tenhamos sempre horror ao pecado mortal e nunca deixemos de caminhar na estrada da santa eternidade.” São Padre Pio de Pietrelcina