18. Après lui était aussi Jozabad, qui était à la tête de cent quatre-vingt mille hommes prêts à combattre.





“Como é belo esperar!” São Padre Pio de Pietrelcina