Fondare 376 Risultati per: nuit

  • Dieu appela la lumière: "jour", il appela les ténèbres: "nuit". Il y eut un soir, il y eut un matin: premier jour. (Genèse 1, 5)

  • Dieu dit: "Qu'il y ait des luminaires à la voûte du ciel pour séparer le jour de la nuit, pour marquer les saisons, les jours et les années: (Genèse 1, 14)

  • Dieu fit donc les deux grands luminaires: le grand luminaire pour gouverner le jour, et le petit luminaire pour gouverner la nuit. Il fit aussi les étoiles. (Genèse 1, 16)

  • pour gouverner le jour et la nuit, pour séparer la lumière des ténèbres. Dieu vit que cela était bon. (Genèse 1, 18)

  • Aussi longtemps que la terre durera, semailles et moissons, gelées et chaleur, été, hiver, jour et nuit, ne cesseront plus." (Genèse 8, 22)

  • Avec ses serviteurs, trois cent dix-huit en tout, il se jeta sur eux en pleine nuit, les battit et les poursuivit jusqu'à Hoba, au nord de Damas. (Genèse 14, 15)

  • Le soleil se coucha et la nuit se fit noire. Alors une fournaise et une torche embrasée passèrent entre les morceaux des victimes. (Genèse 15, 17)

  • Il dit: "Je vous en prie, Mes seigneurs, venez à la maison de votre serviteur pour y passer la nuit. Vous pourrez vous laver les pieds, puis demain matin vous vous lèverez et vous continuerez votre chemin." Ils dirent: "Non, nous passerons la nuit sur la place." (Genèse 19, 2)

  • Ils appelèrent Lot et lui dirent: "Où sont ces hommes qui sont venus chez toi pour cette nuit? Fais-les sortir et donne-les nous pour que nous abusions d'eux." (Genèse 19, 5)

  • Elles enivrèrent leur père et, cette nuit-là, l'aînée s'en alla coucher avec son père. Lui ne se rendit compte de rien, ni quand elle se coucha, ni quand elle se leva. (Genèse 19, 33)

  • Le lendemain l'aînée dit à la plus jeune: "Hier j'ai couché avec mon père, enivrons-le cette nuit encore et tu coucheras avec lui. Ainsi nous donnerons une descendance à notre père." (Genèse 19, 34)

  • Cette nuit-là encore elles enivrèrent leur père, et la plus jeune vint coucher avec lui. Il ne se rendit compte de rien, ni quand elle se coucha, ni quand elle se leva. (Genèse 19, 35)


“É doce o viver e o penar para trazer benefícios aos irmãos e para tantas almas que, vertiginosamente, desejam se justificar no mal, a despeito do Bem Supremo.” São Padre Pio de Pietrelcina