Znaleziono 240 Wyniki dla: Joseph

  • Lorsque Joseph arriva auprès de ses frè­res, ils le dépouillèrent de sa robe, de la robe longue qu'il portait; (Genèse 37, 23)

  • quand les marchands madianites passèrent, ils tirèrent Joseph et le firent remonter de la citerne; et ils le vendirent pour vingt pièces d'argent aux Ismaélites, qui l'emmenèrent en Egypte. (Genèse 37, 28)

  • Ruben revint à la citerne, et voici que Joseph n'était plus dans la citerne. (Genèse 37, 29)

  • Ils prirent alors la robe de Joseph et, ayant tué un bouc, ils plon­gèrent la robe dans le sang. (Genèse 37, 31)

  • Jacob la reconnut et dit : " C'est la robe de mon fils ! Une bête fé­roce l'a dévoré ! Joseph a été mis en piè­ces ! " (Genèse 37, 33)

  • Joseph fut emmené en Egypte, et Putiphar, officier de Pharaon, chef des gar­des, Egyptien, l'acheta des Ismaélites qui l'y avaient amené. (Genèse 39, 1)

  • Yahweh fut avec Joseph, qui faisait prospérer toutes choses; il habitait dans la maison de son maître, l'Egyptien. (Genèse 39, 2)

  • Joseph trouva donc grâce à ses yeux et il fut employé à son service ; son maître l'établit sur sa maison et remit en ses mains tout ce qu'il avait. (Genèse 39, 4)

  • Dès qu'il l'eut établi sur sa maison et sur tout ce qu'il avait, Yahweh bénit la maison de l'Égyptien à cause de Joseph, et la bénédiction de Yahweh fut sur tout ce qu'il avait, soit à la maison, soit aux champs. (Genèse 39, 5)

  • Et il aban­donna tout ce qu'il avait aux mains de Joseph, ne s'informant plus de rien avec lui, si ce n'est des aliments qu'il prenait. Or Joseph était beau de corps et beau de figure. (Genèse 39, 6)

  • Il arriva, après ces choses, que la femme de son maître jeta les yeux sur Joseph et lui dit : " Couche avec moi. " (Genèse 39, 7)

  • Quoiqu'elle en parlât tous les jours à Joseph, il ne consentit pas à coucher auprès d'elle ni à être avec elle. (Genèse 39, 10)


“A pessoa que nunca medita é como alguém que nunca se olha no espelho e, assim, não se cuida e sai desarrumada. A pessoa que medita e dirige seus pensamentos a Deus, que é o espelho de sua alma, procura conhecer seus defeitos, tenta corrigi-los, modera seus impulsos e põe em ordem sua consciência.” São Padre Pio de Pietrelcina